Vue aerienne du lac gelé de falensee en suisse prise avec un DJI Mavic Air

Le drone, le nouveau jouet des photographes

Depuis quelques années, le drone s’impose de plus en plus sur nos écrans, et pas seulement en vidéo ! En effet, de plus en plus de photographes s’intéressent aux images aériennes, attirés par de nouvelles perspectives normalement inaccessibles. Ici, j’analyserai pourquoi le drone a aujourd’hui tant de succès et je raconterai comment j’en suis devenu fan.

photo aerienne du village de conques et de sa cathedrale prise avec un drone DJI Mavic Air
Photo aérienne du village de Conques et de sa cathédrale prise avec un drone DJI Mavic Air © Droits Reservés

Plus de mes photos ici

Qui n’a jamais rêvé de voler ?

J’ai personnellement commencé à utiliser le drone pour mes sorties photos il y a quelques années. Le drone, c’est un peu comme le jeu vidéo : il crée vite un besoin que l’on n’aurait jamais soupçonné avoir. Aujourd’hui lorsque je vais me promener en montagne, je ne peux pas m’empêcher d’imaginer les scènes vues du ciel et de regretter mon drone si je ne l’ai pas pris avec moi (ce qui n’arrive en fait plus jamais, car il me suit désormais partout !)

Un drone, pas besoin d’avoir le QI d’Einstein pour le comprendre: ça vole. Et voler, c’est cool. Vu du ciel, tout semble plus grand, plus majestueux. Et pour les photographes, le drone donne accès à tout un tas de perspectives inattendues.

  • Une incroyable liberté : d’une part, on peut envoyer son drone à peu près où on veut, le paysage changeant sans arrêt lorsqu’il se déplace. C’est un peu le même sentiment que lorsque l’on voit les scènes évoluer petit à petit au cours d’une rando, mais en très condensé.
  • De nouvelles perspectives : d’autre part, l’angle de la caméra d’un drone est modifiable, offrant ainsi des vues complètement différentes de ce qu’on a l’habitude de voir. Par exemple, la « bird view », lorsque la caméra est pointée directement vers le sol, écrase les objets et fait apparaître des motifs étonnants. (l’article suivant en parle encore mieux)

Je suis persuadé qu’on a tous été au moins une fois émerveillé devant une image capturée par un drone. Ce petit robot nous permet de voir le monde avec un autre œil, et ces vues sont si différentes et spectaculaires, qu’on a du mal à les oublier.

vue aerienne bird view du parc du musee d'histoire naturelle de vienne prise avec un drone DJI Mavic Air
Vue aérienne "bird view" du parc du musée d'histoire naturelle de Vienne prise avec un drone DJI Mavic Air © Droits Reservés

Plus de mes photos ici

Pratique et intuitif: le drone, nouveau jouet pour les photographes

De plus, la grande force des drones de ces dernières années, c’est qu’on peut les emmener partout sans difficulté, et qu’ils sont très faciles d’utilisation :

  • Pratiques : les drones modernes sont robustes, légers et le plus souvent pliables. On peut donc les transporter dans un sac à dos sans que cela prenne trop de place ou de poids. Le Mini 2 par exemple, est le plus ergonomique de la gamme DJI. Vous pourrez l’emmener pour toutes vos aventures. En plus de cela, ils se pilotent soit depuis une télécommande associée à votre téléphone, soit directement depuis votre téléphone, votre écran retransmettant ce que le drone voit. Ainsi, vous aurez besoin de transporter au maximum votre drone et une télécommande, et peut être des batteries supplémentaires si vous aimez vraiment beaucoup voler. 😉 Tout se démarre extrêmement vite : vous arrivez dans un magnifique endroit et vous n’avez qu’à sortir et allumer votre drone, le connecter, et en à peines quelques minutes, le ciel est à vous.
comparatif de taille du drone DJI Mavic Mini
Comparatif de taille du drone DJI Mavic Mini © Droits Reservés
  • Intuitifs : la plupart des débutants ont peur de commencer à droner, car ils pensent ne pas savoir piloter. Mais les drones modernes sont d’une stabilité sans faille et leur pilotage est d’une facilité incroyable. N’importe qui est capable de les manier sans encombre, il suffit juste de s’exercer un peu sur des petits mouvements la première fois, et tout viendra très vite naturellement. Par contre, pour faire des photos et des plans réussis, c’est une autre histoire. Mais pas de panique, bientôt je vous donnerai les clés pour y parvenir.
telecommande drone DJI Mini 2
La télécommande du drone DJI Mini 2 © Droits Reservés

Le drone, un joujou devenu abordable

Mais ce petit robot d’une stabilité hors du commun, capable de partir à des centaines de mètres de vous pour vous faire une photo parfaite et revenir comme un petit toutou bien éduqué, il doit être hors de prix ? Et bien… oui et non. Comme tout produit technologique, il en existe différentes gammes. Mais j’imagine que la plupart de mes lecteurs sont plutôt débutants (si cela vous intéresse, cet article de leblogphoto.net vous explique d’ailleurs comment bien débuter). Alors pour les photographes, sachez qu’un bon drone pour débuter, (c’est-à-dire un engin avec une portée, une autonomie et une qualité d’image correctes), vous coûtera environ 450€ aujourd’hui.

Ma préférence penche pour le DJI Mini 2 qui, d’après moi, est un excellent rapport qualité-prix (vous pouvez trouver un très bon test de ce drone ici, par amateursdedrone.fr). Alors oui, 450 pépettes ça reste une somme. Mais une telle machine, c’est comme un appareil photo : si on en prend soin, il vous suivra pour au moins une décennie. Et surtout, il vous suivra partout, il vous obéira au doigt et à l’œil et surtout, il vous donnera accès à un tout nouveau monde, que vous n’attendez que de découvrir, sans même le savoir !

Pour conclure, un drone, que ce soit en termes de prix ou de fonctionnalités, c’est comme un second appareil photo. Sauf que celui-ci il vole et c’est dans les grands espaces que vous lui trouverez une vraie utilité. Amateur de randonnées, je l’emmène toujours avec moi et je le fais toujours voler une ou deux fois, ce qui me permet de photographier les paysages comme un oiseau. Je fais aussi beaucoup de vidéos, que je trouve encore plus incroyables que les photos, mais ça, ce sera le sujet d’un autre article.

Et vous?

Vous avez envie d’acheter un drone ? Je vous ai convaincu.e ou vous hésitez encore ? N’hésitez pas à me partager votre avis et/ou votre expérience en commentaire, ou à poser vos questions si vous en avez, et je vous laisse avec deux photos hivernales réalisées avec mon drone. À très vite !

Vue aerienne du lac gelé de falensee en suisse prise avec un DJI Mavic Air
Vue aérienne du lac gelé de Fälensee en Suisse, prise avec un drone DJI Mavic Air © Droits Reservés
cervin matterhorn zermatt vue aerienne prise avec le drone DJI Mavic Air
Vue aérienne du Cervin prise avec un drone DJI Mavic Air © Droits Reservés

Plus de mes photos ici

Gus le gus

Jeune créateur de contenu passionné de photographie, il blogue des conseils simples pour réussir ses photos même si on est débutant. Il partage aussi ses propres photos ainsi que ses vidéos prises en drone, ici et sur Instagram.

Cet article a 7 commentaires

  1. James

    Article intéressant, bon résumé qui donne envie d’utiliser un drône ! Intéressant de mettre des liens pour des essais des appareils et pour les informations supplémentaires.
    Bien joué.

  2. Clémence ;)

    Je vais passer ma vie à lire tes articles et à regarder tes photos! J’adore les photos et vidéos que tu fais à l’aide de ton drône, elles sont juste magnifiques!

Laisser un commentaire