Le nouveau drone DJI Mini 3 Pro est-il le meilleur drone pour débutant

DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone pour débutant ?

Le DJI Mini 3 Pro est-il le meilleur drone pour débutant ? Successeur du DJI Mavic Mini et du DJI Mini 2, il embarque de grandes améliorations tout en restant le drone extrêmement léger et facile à manier qu’on connaît. Très attendu et sorti le 10 Mai 2022, ses capacités (et son prix) flirtent avec celles de certains drones plus hauts de gamme. Voyons donc ensemble si l’on peut le considérer comme le meilleur drone pour débutant du marché.

Sommaire

1 - DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone pour débutant ? – Caractéristiques techniques principales

Avant de voir les véritables nouveautés que le Mini 3 Pro embarque, voici un résumé de ses caractéristiques :

Caractéristiques techniques du drone DJI Mini 3 Pro
Caractéristiques du DJI Mini 3 Pro
DJI Mini 3 Pro le meilleur drone pour débutant
Le drone DJI Mini 3 Pro : le petit nouveau de la gamme Mini © DJI

Juste ici vous pourrez trouver le test complet du Mini 3 Pro réalisé par Les Numériques

DJI Mini 3 Pro (RC-N1)

829 €

DJI Mini 3 Pro (DJI RC)

999 €

Kit Dji Mini 3 Pro Fly More

189 €

Les liens ci-dessus sont affiliés Amazon. Donc si vous achetez un produit en passant par l’un de ces liens, je toucherai une commission, et ça m’aide beaucoup 😊

Le système de transmission embarqué par le Mini 3 Pro est l’Ocusync 3.0 également présent sur le drone DJI Air 2S (voir « Meilleur drone DJI en 2022 : lequel acheter ? »). Ce qui explique son énorme portée annoncée !

2 - DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone pour débutant ? – Les véritables nouveautés : capteurs et vidéo verticale

Le DJI Mini 3 Pro est-il une évolution ou une révolution par rapport à son grand frère le DJI Mini 2 ? Je dirais que c’est une belle amélioration + deux nouveautés majeures. Vous pourrez comparer leurs caractéristiques une à une plus loin dans cet article mais voici déjà un petit résumé :

  • Autonomie améliorée grâce à une plus grosse batterie et un design complètement réétudié. (L’autonomie peut être encore améliorée – 47min annoncées – avec la Batterie de Vol Intelligente Plus vendue séparément mais celle-ci n’est pas encore disponible en France).
  • Une meilleure portée grâce à l’Ocusync 3.0.
  • Une meilleure qualité d’image avec un plus grand capteur avec un ISO natif double (idéal en faible luminosité pour les couchers et levers de soleil par exemple) et une prise en charge de la vidéo 4K HDR jusqu’à 30i/s.
  • Une caméra qui s’oriente à la verticale (format 9 :16).
  • Des capteurs d’évitement d’obstacles dans trois directions (avant, arrière, dessous).
  • Le même poids de 249g (<250g) qui lui permet d’échapper à la plupart des contraintes de la réglementation européenne (voir « Drone réglementation et législation 2022 : résumé en deux minutes »).

D’après moi, le Mini 3 Pro fait la différence grâce à l’ajout de capteurs d’évitement – chose qui avait disparue depuis le DJI Spark et qui manquait vraiment sur les précédents drones Mini – et la caméra qui s’oriente à la verticale. Cette caractéristique avait également complètement disparue des drones DJI depuis le Mavic Pro ! Et elle va très probablement plaire énormément aux créateurs de contenu pour les vidéos TikTok, les Reels et les YouTube Shorts. Précédemment, on ne pouvait que filmer en 16:9 en essayant tant bien que mal de placer le point d’intérêt au centre, pour ensuite rogner l’image en 9:16. Et les drones ont beau filmer en 4K voir en 8K, la dégradation de la qualité faisait peine à voir… Mais le DJI Mini 3 Pro réouvre finalement la porte aux vidéos de drone verticales. Attention les yeux !

Les capteurs d'évitement d'obstacles et la caméra permettant de filmer à la verticale du nouveau drone DJI Mini 3 Pro
Un meilleur aperçu des capteurs d'évitement d'obstacles frontaux et de la caméra pouvant pivoter à la verticale pour filmer en 9:16 © Droits Reservés
La radiocommande du nouveau drone DJI Mini 3 Pro
La nouvelle radioccomande RC © Droits Reservés

Notez également que la radiocommande du DJI Mini 3 Pro peut être soit la RC-N1 (le smartphone doit y être branché pour fournir un écran), soit la toute nouvelle télécommande RC avec écran intégré. Cette dernière ressemble fortement à la dernière RC Pro avec quelques ports en moins et une absence totale d’antennes.

Les radioccommandes RC-N1 et la nouvelle RC compatibles avec le DJI Mini 3 Pro
Le radiocommande RC-N1 et la nouvelle télécommande RC sont toutes deux compatibles avec le Mini 3 Pro © DJI

3 - DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone pour débutant ? – Mais pourquoi cette version Pro et pas simplement un DJI Mini 3 ?

Ce qui étonne avec cette dénomination Pro pour un drone DJI Mini, c’est que le constructeur Chinois s’éloigne de la tendance qu’il était en train d’établir dernièrement. En effet, comme je l’explique dans « Meilleur drone DJI en 2022 : lequel acheter ? », DJI avait commencé à simplifier ses gammes de drones :

En supprimant la dénomination Mavic de ses derniers drones avec les DJI Mini 2 et DJI Air 2S qui s’opposent au DJI Mavic Air 2 par exemple, DJI semblait vouloir garder le terme Mavic pour ses drones haut de gamme.

Mais ici, en incluant le terme Pro pour un drone supposé être destiné aux débutants, j’ai le sentiment que le consommateur peut être un peu confus. Je pense que cette dénomination Pro est en fait un choix marketing pour proposer une offre plus large, un peu sur le même principe qu’avec le DJI Mavic 3 décliné en DJI Mavic 3 Cine, mais aussi pour « justifier » le prix de ce nouveau drone. En effet, lancé à 739€ seul (sans radiocommande), il est bien plus onéreux que les drones Mavic Mini, Mini 2 et Mini SE à leur sortie (voir le tableau comparatif ci-après). Alors, drone débutant ou pas ?

Le drone DJI Mini 2 incarnation de la gamme Mini pour débutants
Le Mini 2 : incarnation de la gamme DJI Mini pour débutants © Droits Reservés
Le drone DJI Air 2S incarnation de la gamme Air pour amateurs
Le Air 2S : incarnation de la gamme DJI Air pour amateurs © Droits Reservés
Le drone DJI Mavic 3 incarnation de la gamme Mavic pour confirmés
Le Mavic 3 : incarnation de la gamme DJI Mavic pour confirmés © Droits Reservés

4 - DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone pour débutant ? – Comparatif des drones DJI Mini

Finalement, le DJI Mini 3 Pro est-il le meilleur drone pour débuter ? Comme je le dis souvent lorsque je vous conseille sur un achat : tout dépend de ce que vous attendez de votre drone. Pour aller plus loin je vous conseille mon article précédent sur ce sujet : « Quel drone choisir ? Un guide pour choisir le drone qui vous correspond ».

Le Mini 3 Pro est le plus récent des petits drones DJI. Il vient après le DJI Spark, le DJI Mavic Mini, le DJI Mini 2 et le plus récent DJI Mini SE. Voyons comment on peut les comparer.

Le DJI Spark est le premier drone léger créé par le constructeur Chinois et destiné aux débutants. Il est non pliable et commence déjà à se faire vieux (sorti en Mai 2017). L’essor des petits drones commence véritablement avec le DJI Mavic Mini suivi de son évolution le DJI Mini 2. Le DJI Mini SE, sorti en Janvier 2022, est un mélange de ces deux drones puisqu’il embarque la majorité des caractéristiques du DJI Mavic Mini dans le corps du DJI Mini 2. L’avantage est qu’il n’est vraiment pas cher : aux alentours de 299€, c’est le drone le moins cher de chez DJI !

Ci-dessous un tableau comparatif des caractéristiques des drones DJI Mini, pour vous permettre de les examiner en détails :

Caractéristiques DJI Mavic Mini DJI Mini 2 DJI Mini SE DJI Mini 3 Pro
Poids
249g
249g
249g
249g
Résolution vidéo maximale
2,7K
4K
2,7K
4K
Autonomie annoncée
30min
31min
30min
34min
Transmission vidéo
Wifi
OcuSync 2.0
Wifi
OcuSync 3.0
Portée annoncée
2km
6km
2km
18km
Port USB
Micro-USB
USB-C
USB-C
USB-C
Prix de lancement (drone seul)
399€
459€
299€
739€

5 - Conclusion : DJI Mini 3 Pro : le meilleur drone pour débutant ?

Alors, peut-on affirmer que le drone DJI Mini 3 Pro est le meilleur pour débuter ? Voici mon analyse, puis un compte-rendu des différentes offres avec leurs prix proposées par DJI.

Malgré sa surprenante dénomination Pro, c’est un drone faisant partie de la gamme Mini de DJI, adressée aux débutants. Naturellement, comme c’est le plus récent de sa gamme, c’est lui qui embarque la meilleure caméra, et qui a la meilleure portée et la meilleure autonomie. Mais il présente surtout deux nouveautés majeures : des capteurs d’évitement d’obstacles tridirectionnels et une caméra qui permet de filmer à la verticale.

Le DJI Mini 3 Pro semble très différent de ses prédécesseurs en termes de design, mais cela est surtout dû à l’intégration des capteurs d’évitement d’obstacles et d’une révision de son aérodynamique pour maximiser son autonomie. Dans le fond, le Mini 3 Pro reste fidèle à la gamme Mini : un tout petit drone, pliable et transportable partout. Il reste aussi extrêmement léger, ce qui lui permet d’esquiver habilement la réglementation drone européenne (voir « La réglementation drone en 2022 : ce qu’il faut savoir »), mais qui le rend aussi particulièrement sensible au vent. Avec ses 249g, comme les DJI Mavic Mini, Mini 2 et Mini SE, il ne sera pas possible de voler par temps venteux.

Mais toujours est-il qu’il permettra à n’importe quel débutant d’apprendre à voler puisqu’il est très facile à piloter. Il sera aussi parfait pour commencer la vidéo aérienne avec une excellente qualité d’image. Bref, c’est tout ce qu’on attend d’un drone pour débuter, mais…

Mais ce qui nous fait tiquer avec ce nouveau drone, c’est son prix (739€ sans radiocommande) bien plus haut que les autres drones DJI Mini à leur sortie. Cela est d’ailleurs « justifié » par DJI avec une dénomination Pro qui vient se coller à Mini 3. Alors peut-on toujours le conseiller aux débutants ? Pour les multiples raisons que j’ai évoquées plus haut, je pense évidemment que oui. Mais si vous ne voulez pas casser votre tirelire :

  • Si vous recherchez un drone uniquement pour apprendre à piloter à moindre frais, je vous conseille plutôt le DJI Spark voir le Ryze Tello.
  • Si vous recherchez un drone débutant mais moins cher, je vous conseillerais plutôt le DJI Mini SE.
  • Pensez aussi qu’avec l’arrivée du DJI Mini 3 Pro, les prix des DJI Mavic Mini et DJI Mini 2 vont forcément baisser ! L’occasion de faire une bonne affaire

Finalement, voici les différents packs et leurs prix proposés par Amazon pour ce produit. Il est aussi possible d’acheter le drone sans télécommande (739€) directement sur la boutique DJI si vous possédez déjà la RC-N1. De plus, contrairement aux autres drones vendus par DJI jusque là, il n’existe pas de pack Fly More ou Fly More Combo incluant le drone. Vous pouvez cependant acheter un kit Fly More au prix de 189€, en plus du drone.

Les liens ci-dessus sont affiliés Amazon. Donc si vous achetez un produit en passant par l’un de ces liens, je toucherai une commission, et ça m’aide beaucoup 😊

DJI Mini 3 Pro (RC-N1)

829 €

DJI Mini 3 Pro (DJI RC)

999 €

Kit Dji Mini 3 Pro Fly More

189 €

Pour finir en beauté, je vous laisse sur une superbe photo du Massif des Ecrins prise cet hiver avec mon DJI Mavic Air, toujours fidèle au poste…

Et pour aller plus loin, je vous envoie sur cette autre analyse du nouveau bébé de DJI réalisée par Frandroid, ou encore vers la page officielle du Mini 3 Pro.

Et vous ?

Il vous fait envie ce DJI Mini 3 Pro ? Le trouvez-vous trop cher pour un drone dit débutant ? Si vous hésitez j’espère avoir pu vous éclairer. N’hésitez pas à me faire un retour en commentaires ou à enrichir mon propos.

Pensez aussi à jeter un œil à mes articles plus anciens et à me suivre sur Instagram et YouTube pour plus de contenu. 😊 À très vite !

Le Massif des Ecrins photographié par drone (Les 2 Alpes, Isère, France) © Droits Réservés

Plus de mes photos ici ou sur Instagram

Continue à recevoir mes conseils

En t’inscrivant, je te mettrai au courant dès que je publie du nouveau contenu sur mon blog. Tu seras ainsi sûr.e de bénéficier de tous mes conseils, pour la photo et pour le drone.

Tu pourras te désinscrire à tout moment si mon contenu ne te plaît plus.

Gus le gus

Jeune créateur de contenu passionné de photographie, il blogue des conseils simples pour réussir ses photos même si on est débutant. Il partage aussi ses propres photos ainsi que ses vidéos prises en drone, ici et sur Instagram.

La publication a un commentaire

  1. Orriols

    J’ai toujours de l’intérêt pour tes articles. A 73 ans je ne saurais pas manipuler un drone mais mon petit fils peut-être.

Laisser un commentaire