appareil photo ou smartphone

Comment les smartphones sont devenus meilleurs que les appareils photo

Les smartphones meilleurs que les appareils photo numériques. Impossible? Et pourtant… Comment en est-on arrivé là? Voilà quelques éléments de réponse, et un peu d’histoire.

Une petite escapade pour commencer

Ça y est, vous êtes arrivé.e en haut de ce magnifique col de montagne, la vue est magnifique, des crêtes et des vallées à perte de vue. Vous profitez quelques secondes du paysage puis naturellement, comme tout le monde, vous êtes pris de cette irrésistible envie de prendre une photo.

Peu importe la raison d’ailleurs: l’envoyer à mamie ou à votre copain.ine, pour la poster sur votre Instagram et être liké.e par des milliers de personnes (ou pas), pour le souvenir, ou juste parce que vous avez envie de prendre une belle photo. Et là, vous glissez simplement votre main dans votre poche pour saisir votre smartphone…

Mais...

smartphones meilleurs que appareils photo smartphones meilleurs que appareils photo

Il fut un temps où cela n’était pas vraiment possible. Enfin si, vous pouviez prendre votre téléphone dans votre poche et prendre une photo, mais bonjour la qualité (coucou le bon vieux Samsung Player One). Sinon, il fallait vous coltiner un appareil photo jetable où les photos étaient comptées, ou bien un appareil photo numérique. Et il fut un temps encore plus ancien où prendre une photo en haut d’un col de montagne n’était pas donné à tout le monde. Il fallait aimer la photographie, posséder un appareil photo et surtout le trimballer.

Autant vous dire que ça ne passait pas dans votre poche et qu’il fallait vraiment la vouloir cette photo. Mais aujourd’hui, ce n’est pas votre smartphone qui vous encombrera pour gravir une montagne. Aujourd’hui, n’importe quel téléphone portable peut prendre des photos d’une qualité remarquable. Et la photo s’est d’ailleurs largement démocratisée avec l’usage des mobiles. Maintenant, tout le monde est photographe, je suis certain que vous connaissez peu de personnes qui ne prendraient pas de photo en haut de ce fameux col!

col de Turini photographie avec iPhone XR
Vue depuis le col de Turini photographiée avec un iPhone XR © Droits Reservés

Plus de mes photos ici

Mais là n’est pas le sujet de cet article. Comment est-ce que les téléphones ont, en quelques années, obtenu une qualité d’image aussi bonne? Car entre un Samsung Player One (2009) et un iPhone 11 (2019), on parle d’une véritable révolution en une décennie. Et encore, vous allez le voir, un Player One c’était déjà très bien comparé aux premiers mobiles capables de prendre des photos!

Le début des caméras sur téléphone

C’est en 2000 que les choses commencent, avec les premiers téléphones à appareil photo commercialisés: le Samsung SCH-V200 et le Sharp J-SH04 (Sharp?! C’est quoi cette marque…) sont vendus au Japon et en Corée du Sud. Mais la qualité… On parle de 0.1 et 0.3 mégapixels respectivement. Et si ces chiffres ne vous parlent pas, autant dire que c’est moche.

Samsung SCH-V200 Sharp J-SH04
Le Samsung SCH-V200 et le Sharp J-SH04 © Droits Reservés

C’est simple, à l’époque, avoir un appareil photo sur son téléphone portable, c’est comme un gadget. Un téléphone portable permet de téléphoner à peu près n’importe où et, si votre forfait le permet, d’envoyer quelques SMS. Et tout le monde en est très heureux! Rien à voir avec aujourd’hui, où la qualité de l’appareil photo est l’un des premiers critères de choix d’un portable.

La qualité d’un appareil photo repose très largement sur la qualité de son capteur et de son objectif. Et logiquement, plus c’est petit, plus il est difficile de faire de la qualité. Mais tout va très vite et dès 2005, c’est Nokia qui mène la danse avec le N95 qui prend des clichés de 5 mégapixels, ce qui n’a déjà rien à voir avec un petit 0.3 mégapixels… Et la progression continue. En 2008, on atteint les 8 mégapixels avec le Nokia N86, ce qui représente un pallier important, puisque cela permet d’imprimer une photo en format A4 et la regarder sans avoir l’impression d’être devenu à moitié aveugle.

L'iPhone

smartphones meilleurs que appareils photo

La photo suit ensuite une révolution causée par d’autres facteurs, dont je parlerais probablement dans un prochain article: le téléphone se démocratise, la photo devient partageable en quelques clics, les réseaux sociaux explosent. Mais pour en revenir à la qualité, le premier iPhone sort en 2007 et révolutionne l’usage du smartphone. Son appareil photo n’est pourtant pas une référence, avec ses 2 mégapixels sans flash, mais Apple va mettre le paquet sur autre chose que la résolution. Et surtout, l’iPhone n’a rien à avoir avec les téléphones de l’époque: écran tactile, interface ultra intuitive via des applications, esthétique… L’iPhone est une révolution, et tout le monde n’a d’yeux que pour lui.

Steve Jobs et le premier iPhone smartphones meilleurs que appareils photo
Steve Jobs et le premier iPhone © Droits Reservés

Taille des capteurs contre résolution

S’en suit alors une guerre entre différentes marques afin d’améliorer l’appareil photo des portables, qui devient petit à petit un enjeu majeur de vente. D’abord, c’est la définition de l’image qui est priorisée, avec, en 2012, Nokia (encore) qui sort le 808 PureView et ses monstrueux 41 mégapixels. Ce téléphone est en fait un appareil à mi-chemin entre l’appareil photo numérique et le portable, et prend véritablement de très belles photos. Mais trop différent de la tendance iPhone et de son design épuré, il ne percera pas.

Nokia 808 PureView smartphones meilleurs que appareils photo
Le Nokia 808 PureView © Droits Reservés

Le nombre de pixels est un argument marketing de taille, mais ne garantit pas une bonne photo. En effet, la taille des capteurs joue beaucoup également: plus ils sont larges et mieux ils captent la lumière, donnant de meilleurs résultats en faible luminosité, quitte à laisser le nombre de pixels de côté. Apple a choisi cette stratégie très tôt et n’a jamais fait partie des mastodontes en termes de mégapixels, mais a toujours bénéficié d’une très bonne qualité photo malgré tout.

La course aux capteurs, puis aux objectifs

À partir de 2016, la scène du smartphone prend des airs de course à l’armement. Les portables commencent à présenter plusieurs capteurs qui, couplés avec une bonne dose d’électronique, augmentent encore la qualité photo en améliorant les détails, couleurs et contrastes. La photo HDR automatique, permettant de superposer plusieurs photos avec différentes expositions, voit le jour. Enfin, les téléphones multiplient les objectifs, avec des grand angles, des zooms plus ou moins forts et même des ultra grand angles.

Une chose est sûre: en une petite vingtaine d’années, les appareils photos sur téléphones ont été révolutionnés grâce à une conception de capteurs miniatures toujours meilleure. C’est ce qui leur permet aujourd’hui de faire des photos d’aussi bonne qualité: un ou plusieurs grands capteurs, et pas nécessairement un nombre de pixels monstrueux, la recette qui fonctionne.

Samsung Galaxy S20 smartphones meilleurs que appareils photo
Les différents modèles du Samsung Galaxy S20 et leurs multiples objectifs © Droits Reservés

Les smartphones sont-ils vraiment meilleurs que les appareils photo numériques?

Aujourd’hui, beaucoup continuent de faire confiance aux appareils photos numériques, qui présentent toujours d’indéniables atouts face aux mobiles. Par exemple, malgré plusieurs objectifs, un mobile est encore très inférieur au zoom optique des appareils photo numériques. 10 % des photos sont encore faites avec un appareil photo, selon l’institut d’études Infotrends. Alors les smartphones sont-ils vraiment devenus meilleurs que les appareils photo?

Je dirais que oui et non, et j’écrirais probablement encore sur ce sujet. En termes de chiffres, ça donne ça. Mais personnellement, j’utilise les deux et j’en fais des usages différents. Pour zoomer et bénéficier de différentes perspectives, j’utilise mon appareil photo numérique. Impossible de réaliser ce que je veux avec mon portable dans ce cas. Mais lorsqu’il s’agit de prendre en photo un large paysage comme en haut de ce col de montagne, je prendrais sûrement mon portable, car le rendu sera meilleur en termes de couleurs et de contrastes.

Et vous?

Vous êtes plutôt portable ou appareil? N’hésitez pas à le faire savoir par commentaire ou à partager votre opinion sur cet article. Des avis différents et des infos supplémentaires sont toujours bons à prendre! 😉

Gus le gus

Jeune créateur de contenu passionné de photographie, il blogue des conseils simples pour réussir ses photos même si on est débutant. Il partage aussi ses propres photos ainsi que ses vidéos prises en drone, ici et sur Instagram.

Cet article a 6 commentaires

  1. James

    Article très intéressant. L’explosion des traitements « logiciels » inclus dans les smartphones (comme HDR:tu en parles) est spectaculaire et très qualitatif, facilité et rapidité aussi des retouches immédiates…

  2. Jérôme

    Article super intéressant, je ne connaissais pas toute l’histoire et l’évolution de ces technologies. Néanmoins, le rendu est sûrement meilleur depuis un smartphone au premier abord pour un paysage, mais après retouche de la même photo prise depuis un appareil photo, je doute que le smartphone rivalise (si la personne sait ce qu’elle fait). Mais, les différences sont infimes maintenant, et c’est beaucoup plus pratique d’utiliser son smartphone !
    Merci pour toutes ces informations

  3. Clémence ;)

    J’adore tes articles ! Grâce à toi je vais me coucher moins bête ce soir 😉

Laisser un commentaire